Fabienne RICHAUD

Fabienne RICHAUD

Fabienne Richaud - 57 ans

Je suis née à Lorient mais je ne vis en Bretagne que depuis bientôt huit ans. Je suis mariée, nous avons trois enfants adultes dont un seul vit encore proche de nous (Concarneau). Notre aînée s’est installée à Amsterdam. Notre second vit à Nancy.

Du fait des deux professions de mon père (pilote dans l’aéronavale puis cadre de banque) j’ai vécu dans différentes régions (Charente, Région parisienne, Toulouse puis Lyon). J’ai suivi des études en Ecole supérieure de Commerce à Dijon (actuelle BSB Dijon). Après mes études j’ai acquis une expérience professionnelle de consultante en contrôle de gestion, en immobilier d’entreprise et en recrutement successivement à Lyon et à Paris où nous avons vécu 17 ans.

Pendant toute la scolarité des enfants, j’ai été représentante de parents d’élèves. J’ai cessé de travailler pendant dix ans pour me consacrer à nos enfants, lorsque nous étions à Bordeaux puis à Lorient, tout en suivant mon mari. Pendant cette période j’ai été occupée à temps plein puisque j’ai été bénévole, trésorière puis présidente d'une association nationale pour les enfants précoces puis vice-présidente de la structure fédérale. Il s’agissait d’un engagement à deux niveaux : sur le terrain auprès des parents et des établissements scolaires (information, soutien, écoute, conseil, organisation de sorties et rencontres) et auprès des instances de l’Education nationale (Ministère, Rectorat) pour informer et faire du lobbying sur les besoins en matière d’accueil dans les structures scolaires des enfants à haut potentiel.

Je travaille à la Chambre de commerce et d’industrie de Lorient depuis 4 ans. J’ai été nommée récemment conseillère en création d’entreprise.

En dehors de mon engagement associatif, j’ai été membre pendant deux ans d’un groupe de réflexion sur la transition énergétique animé par ALOEN et je suis écologiste depuis toujours.

Je m’engage avec Guidel pour Tous car je pense que la commune est à un moment charnière de son histoire et de son développement. Nous pouvons choisir de continuer à bétonner à tout va et sans concertation ou définir un schéma de développement et de gouvernance plus doux et plus vert.